• Judith

Faire pousser ses légumineuses + nos 10 variétés préférées - Autosuffisance

En faisant cuire les légumineuses de mon jardin ce matin, je me suis rappelée que je n'avais jamais fait d'article à ce sujet. On n'en a pas fait pousser l'année dernière (manque de temps avec le démarrage de la ferme), mais on en avait tellement fait en 2019 qu'il nous en reste encore! Je me suis donnée l'objectif de les finir cette année, parce que malgré une longue conservation dans de bonnes conditions, il est recommandé de les manger dans l'année qui suit la récolte, On en fera pousser d'autres cet été, youppi!


Manger des légumineuses (et les cultiver) est excellent pour votre santé et pour la planète. C'est une source de protéines et de fer qui ne demande pas beaucoup de ressources lors de sa culture et de sa récolte, et il est possible d'en faire pousser assez pour sa consommation personnelle dans un petit espace du potager.


Dans cet article, je vous parlerai de la façon de faire pousser ses légumineuses à la maison. C'est très facile, mais ça demande un peu de patience et de travail. Je trouve vraiment que ça en vaut la peine! Vous serez tellement fiers lorsque vous vous ferez un bon chili avec vos légumineuses l'hiver prochain. Je vous partagerai aussi nos variétés préférés et celles que nous trouvons qui sont bien adaptées au climat du Québec.






Faire pousser des légumineuses : c'est facile!




Culture

Même s'il n'est pas facile de trouver des semences cette année, sachez qu'il en encore temps de trouver des semences de légumineuses pour cet été. Ici, on démarre nos semis directement en terre à la fin du mois de mai ou au début du mois de juin, comme pour nos fèves fraîches. Il est possible de démarrer des plants à l'intérieur, mais nous ne l'avons jamais fait, car ça pousse très bien directement dans le sol.


Les légumineuses poussent selon les mêmes conditions que les classiques petites fèves vertes et jaunes. C'est la même plante (Phaseolus vulgaris). La différence est que l'on laisse sécher les fèves sur le plants pour les récolter en fin de saison. Les légumineuses sont simplement des fèves qu'on a laissé longtemps sur le plant, pour que la fève atteigne sa pleine maturité et commence à sécher pour créer sa semence. On récolte la semence, et c'est ce que l'on mange!


Certaines variétés de fèves sont plus appropriées pour le séchage (meilleur goût, texture, etc.), et d'autre pour manger fraîches (cosse moins fibreuse).


La culture de la fève est peu exigeante et assez facile à réussir. Elle pousse mieux en zone ensoleillée, et est sensible au gel. Une fève fraîche peut être récoltée après environ 55 jours, alors que pour des légumineuses séchées, il en prend de 80 à 100 jours, selon le climat et la température (humide ou sèche). Pour avoir des légumineuses, il faut être patient!


Séchage, récolte et conservation

La partie la plus compliquée de la culture de légumineuses est le séchage. Comme la saison de jardinage au Québec est assez courte, surtout dans certaines zones plus au Nord du Québec, il peut être difficile d'atteindre une maturité et un séchage complet des gousses. Si l'automne est froid et pluvieux, c'est très difficile!


La méthode classique est de laisser la fève sécher entièrement sur le plant avant la récolte. Nous en testons quelques spécimens chaque semaine pour tester le niveau de séchage. Si la cosse est entièrement sèche et cassante, et si les légumineuses se détachent et bougent à l'intérieur, c'est signe qu'il faut récolter! Attention toutefois à ne pas laisser geler les plants!


Si l'automne est défavorable, nous avons déjà récolté les légumineuses et les avons fait sécher à l'intérieur (dans une serre, un sous-sol bien aéré, ou même dans un déshydrateur). Il faut faire attention avec le déshydrateur, car le séchage se fait très rapidement et les légumineuses vont "rider" (et la peau peut décoller).


Ensuite, il vous reste l'étape la plus longue (mais aussi amusante) : l'écossage des fèves! C'est une super occasion de se réunir entre amis ou de faire participer votre famille devant un bon film ou avec une bonne bière. C'est devenu un classique de l'automne chez nous!


Lors de l'écossage, assurez-vous que les fèves sont bien sèches. Si elles ne sont pas assez sèches, elles pourraient compromettre la conservation de toute votre récolte. Après autant de travail, vous n'avez pas envie que ça vous arrive!


Nos variétés préférées


Cultiver des légumineuses à la maison nous permet de découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles variétés et de retrouver une partie de notre histoire grâce à des variétés ancestrales. Je veux vous parler de nos coups de cœur ( on en a beaucoup hihi).


Haricot Orca

Une de nos variétés favorites. Production très abondante sur des plants nains. Sèche facilement. Texture riche et crémeuse. On le connait aussi sous le nom de haricot Calypso ou Yin Yang. C'est une belle variété pour débuter!

Source : Terre promise

Hopi Black

Variété cultivée à l'origine par les Indiens Hopi de l'Arizona. Production très abondante et séchage rapide. Les petits haricots sont plus faciles à faire sécher! C'est une bonne variété pour les zones où la saison de jardinage est courte. On l'utilise comme des haricots noirs dans les chilis mexicains et les soupes.

Source : Jardins de l'Écoumène

Jacob's Cattle

Variété hâtive et productive originaire de la Nouvelle-Angleterre. Ses taches rappellent celles d'une vache, et c'est en partie pourquoi on l'adore! C'est un haricot excellent en cuisine. Il cuit rapidement.


Source : Harris Seeds

Vermont Cranberry

Un autre de nos haricots préférés! Sa couleur rose/rouge est magnifique. Il est excellent en cuisine. C'est une variété très rustique au Québec.


Source : Thresh Seed Co.

Haricot Fortin

Une variété québécoise, cultivée par la famille Fortin dans la région de Chaudière-Appalache. Production très abondante, maturation rapide sur des plants nains. Haricot de type "Black eyed-peas".


Source : Jardins de l'Écoumène

  1. Bird Egg Blue

Une variété plus adaptée au Sud du Québec où la saison est un peu plus longue (peut prendre jusqu'à 110 jours pour atteindre sa maturité). On adore la couleur de ce haricot qui s'utilise bien en cuisine. Ce magnifique haricot vaut l'attente!



  1. Soldat de la Beauce

De par son nom, vous devez vous douter que cette variété est québécoise! C'est un haricot blanc hâtif et productif. On dit que ses taches de couleur ressembleraient à un soldat.


Source : Heritage Harvest Seeds

  1. Heritage Doré

Une autre variété du patrimoine québécois. On aime utiliser des haricots de couleurs variée. En voici un de couleur jaune/dorée. Ce haricot s'utilise très bien pour cuisine des "bines" traditionnelles. On l'appelle aussi Haricot jaune du Canada, Golden Heirloom et Dwarf Yellow Canadian.


Source : Le jardin des vie-la-joie

  1. Pois St-Hubert

Une variété de pois à soupe vraiment intéressante. Plant très productif.


Source : Potagers d'antan

  1. Haricot Kidney Charlevoix

Une variété de haricot kidney du Québec. Un haricot rouge qui s'utilise bien dans les chilis et les ragoûts.


Source : Terre promise


Et vous, avez-vous des variétés préférées dans votre jardin?



Tellement de couleurs et de variétés de légumineuses. 2019


71 vues0 commentaire